À PROPOS
14971
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14971,theme-bridge,bridge-core-2.8.6,woocommerce-no-js,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

À propos

L’histoire qui a inspirée COCREA

 

Situé au bord du Lac de L’Achigan à St-Hippolyte au Québec, l’entièreté du site a connu, au cours du dernier siècle, différentes vocations orientées vers la santé physique, mentale, ainsi que le développement personnel des petits et grands. Ce site, connu sous le nom de « Camp Bruchési », est encore aujourd’hui un lieu de rendez-vous privilégié pour des milliers d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui viennent au cœur de la nature pour connecter entre eux et partager des moments inoubliables. Voici donc l’histoire de ce site exceptionnel, au fil des ans…

MAISONS DE PENSION
~1890-

Dès les années 1890, on retrouve près de la rive nord ensablée du lac de l’Achigan des maisons de pension qui offrent gîte et couvert aux ouvriers et ouvrières de Montréal, le temps de courtes vacances.

Ces lieux sont transformés dans les années 1915 par les entreprises Bell et Eaton pour en faire des camps de vacances mixtes pour leurs employés. C’est l’opportunité rêvée pour ces derniers de profiter d’une pause au cœur de la nature, de faire de belles rencontres, de profiter de la fraîcheur du lac et d’un environnement ressourçant.

© Source : Site Bruchési, 1890 à aujourd’hui par Antoine Michel LeDoux

MAISONS DE PENSION
~1890-

Dès les années 1890, on retrouve près de la rive nord ensablée du lac de l’Achigan des maisons de pension qui offrent gîte et couvert aux ouvriers et ouvrières de Montréal, le temps de courtes vacances.

Ces lieux sont transformés dans les années 1915 par les entreprises Bell et Eaton pour en faire des camps de vacances mixtes pour leurs employés. C’est l’opportunité rêvée pour ces derniers de profiter d’une pause au cœur de la nature, de faire de belles rencontres, de profiter de la fraîcheur du lac et d’un environnement ressourçant.

© Source : Site Bruchési, 1890 à aujourd’hui par Antoine Michel LeDoux

L’INSTITUT DE SANTÉ BRUCHÉSI
~1928-

L’Institut de Santé Bruchési (organisation caritative de santé et de bienfaisance fondée à Montréal), recherche un lieu ensoleillé et aéré qui possède une altitude élevée, un plan d’eau et une plage, afin d’y installer un camp de santé qui répond aux besoins des enfants et des familles touchées par la tuberculose.

C’est donc en 1928 que l’Institut acquiert sous l’égide des bienfaiteurs David et Perron, et de subventions gouvernementales, le site Bruchési. Dès l’été 1929, 125 campeurs et 30 membres du personnel y vivent un premier camp. Il s’agit ici d’une initiative novatrice pour l’époque.

© Source : Site Bruchési, 1890 à aujourd’hui par Antoine Michel LeDoux

CAMP DE VACANCES BRUCHÉSI
~1960-

Bien que la réputation de camp de vacances santé du site Bruchési avec ses atouts naturels et ses installations soit reconnue, les transformations de la société québécoise au cours des décennies 1960 et 1970, amènent les responsables du camp devenu OSBL à adapter l’offre d’activités et le cadre d’animation.

Le camp de santé évolue donc vers un camp récréatif, culturel et sportif, puisque c’est ce que la société demande. Parallèlement à ce phénomène, la santé des enfants montréalais des milieux défavorisés s’améliore alors l’Institut cesse tranquillement de référer des enfants au camp, diminuant ainsi sa contribution financière qui sera abandonnée en 1988.

© Source : Site Bruchési, 1890 à aujourd’hui par Antoine Michel LeDoux

CAMP DE VACANCES BRUCHÉSI
~1960-

Bien que la réputation de camp de vacances santé du site Bruchési avec ses atouts naturels et ses installations soit reconnue, les transformations de la société québécoise au cours des décennies 1960 et 1970, amènent les responsables du camp devenu OSBL à adapter l’offre d’activités et le cadre d’animation.

Le camp de santé évolue donc vers un camp récréatif, culturel et sportif, puisque c’est ce que la société demande. Parallèlement à ce phénomène, la santé des enfants montréalais des milieux défavorisés s’améliore alors l’Institut cesse tranquillement de référer des enfants au camp, diminuant ainsi sa contribution financière qui sera abandonnée en 1988.

© Source : Site Bruchési, 1890 à aujourd’hui par Antoine Michel LeDoux

VENTE DU LOT 1, SITE BRUCHÉSI
2018-

En 2018, les Camps de Santé Bruchési vendent le lot 1 du site, sur lequel le Camp Plein-air Bruchési opère encore aujourd’hui ses activités. Ce terrain est acquis par le Groupe R3, entreprise immobilière qu’Eric Desroches préside.

La priorité à ce moment est de rafraîchir les bâtiments existants, rendre le site opérationnel à l’année et faire les réparations nécessaires sur le terrain, afin de permettre au Camp Plein-air Bruchési de poursuivre ses activités et prendre de l’expansion. Parallèlement à ces opérations, Eric s’intéresse naturellement à l’histoire du site.

CAMP COCREA
2022-

Suite à l’achat du lot 1 par son entreprise R3, Eric poursuit ses recherches et explore le terrain afin de se laisser inspirer par celui-ci. Spontanément, il improvise des expériences de camp de vacances pour ses employés et amis entrepreneurs, et constate les bienfaits que ces moments de pause plein-air et de connexion à l’enfant intérieur procurent aux gens qui participent à ces activités.

C’est alors que l’idée de développer l’espace libre des lots 2&3 pour en faire un camp de vacances pour adultes commence tranquillement à émerger dans le coeur d’Eric Desroches. Le cycle de création de ce projet fait son chemin, et c’est finalement en 2022 qu’il acquiert officiellement ces lots, via sa toute nouvelle entreprise : COCREA Immobilier, dont il est le seul actionnaire. 

CAMP COCREA
2022-

Suite à l’achat du lot 1 par son entreprise R3, Eric poursuit ses recherches et explore le terrain afin de se laisser inspirer par celui-ci. Spontanément, il improvise des expériences de camp de vacances pour ses employés et amis entrepreneurs, et constate les bienfaits que ces moments de pause plein-air et de connexion à l’enfant intérieur procurent aux gens qui participent à ces activités.

C’est alors que l’idée de développer l’espace libre des lots 2&3 pour en faire un camp de vacances pour adultes commence tranquillement à émerger dans le coeur d’Eric Desroches. Le cycle de création de ce projet fait son chemin, et c’est finalement en 2022 qu’il acquiert officiellement ces lots, via sa toute nouvelle entreprise : COCREA Immobilier, dont il est le seul actionnaire. 

D’hier à aujourd’hui

L’histoire continue…

 

Aujourd’hui, presque 100 ans plus tard, et après avoir nous-mêmes expérimentés une pandémie récemment, nous croyons toujours que les temps de pause et de ressourcement au cœur de la nature favorisent la paix et la clarté de l’esprit, tandis que les activités plein-air & sportives invitent au lâcher-prise et à la légèreté, le tout permettant une fluidité qui assiste le retour à la santé, la vitalité et la créativité et ce, dans toutes les sphères de notre vie. C’est pourquoi le CAMP COCREA s’inscrit dans la vocation naturelle de ce site en continuant d’honorer la beauté de celui-ci, ainsi que la richesse de son histoire…